Miel'poM au pays des délices

29 juin 2010

Makis et california rolls - 1ère essai transformé !

J'ai tenté cette semaine une recette qui me paraissait inaccessible de chez inaccessible ! Vous l'avez deviné il s'agit des makis et california rolls !

Et oui moi dans ma cuisine de ménagère de moins de 30 ans ! Et bien pour une première fois vous me direz : «t 'es sûre que c'est la première fois » ?

Bon je ne vous en dis pas plus et je vous laisse juger par vous même ! J'ajoute tout de même un détail de la plus haute importance qui vous fera dire : « mais comment elle se la pète » ! mais oui je me la pète !

Ils étaient aussi bon que beau si ce n'est plus !

Ahahahaha si je pouvais faire les macarons aussi facilement ! (et oui ma bête noire je n'y arrive pas et pourtant je rêverais de les réaliser parfaitement.... mais j'y travaille j'y travaille...affaire à suivre !)

IMGP1068

IMGP1076

pour une trentaine de pièces :


  • 250 grammes de riz rond pour shuhis

  • 2,5 cas de vinaigre de riz

  • 1,5 cas de sucre

  • ¼ cas de sel

  • feuille de nori
  • pour la garniture au choix ! Pour avoir une idée j'en ai fais plusieurs.

  • Concombre, fromage frais, sésame et ciboulette

  • crevette paprika, avocat, laitue, noix de cajou

  • rillettes de thon citronnées et poivrées, concombre ou avocat

  • surimi langoustine, avocat, tomate, sésame

  • saumon fumé, avocat, aneth …... et bla et bla et bla

  • sauce soja
  • wasabi

pour mon marché : je dis merci aux rayons du monde des supermarchés ! J'ai tout trouvé sur place !

Matériel indispensable :

un set de table en bambou,

un couteau bien aiguisé

Commencer par rincer le riz. Le verser dans une passoire et rincer jusqu'à ce que l'eau qui en découle soit clair.e Laisser égoutter une demi-heure.

Pendant ce temps. Dans une casserole, verser le vinaigre de riz, le sucre et le sel.Porter sur le feu à feu doux jusqu'à ce que le sucre se soit dissout. Laisser refroidir.

Verser le riz dans de l'eau froide salée. Le niveau d'eau doit être légèrement élevée par rapport à celui du riz. Porter à ébullition pendant 5 min sans ouvrir le couvercle puis laisser la cuisson poursuivre son court à feu doux jusqu'à ce qu'il n'y ai plus d'eau toujours en laissant le couvercle fermé.
Laisser refroidir dix minutes et y verser l'assaisonnement au vinaigre de riz. Mélanger délicatement avec une cuillère en bois pour éviter d'écraser le riz.
Laisser au riz le temps de bien refroidir. Le garder à température ambiante jusqu'à la préparation des  suhis.

Pendant ce temps. Préparer toutes vos garnitures.

Bon et bien on peux maintenant passer aux choses sérieuses : les rouleaux ! Et pour ça  comme je n'ai pas pris de photos pendant la préparation je vous ai trouvé une vidéo dans laquelle les explications sont hyper claires:

Recette Japonaise : Maki - California Roll sur www.a-vos-baguettes.com

Bon et bien à vos baguette ! Et bonne dégustation !

Posté par MielpoM à 11:27 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


28 juin 2010

Cœurs d'artichauts au safran !

Bonjour la blogosphère !

Enfin je reprends du service après une longue , très longue absence ! Bébé est là (6 mois déjà la petite puce) et PC est réparé ! Tout va bien on est repartis pour festival culinaire.Je vous propose aujourd'hui une recette sympa, raffinée et hyper rapide. Des cœurs d'artichauts au safran.

IMGP1028

 

Cœurs d'artichauts au safran !

  • 9cœurs d'artichauts (frais ou congelés mais surtout pas en boite)
  • une échalote

  • 30 cl de crème liquide (possible allégée)

  • une pincée de pistils de  safran

  • une pincée de sel

  • une pincée de poivre

  • 2 tomates fraiches

  • veau ou bœuf haché (un œuf – coriandre – paprika – moutarde à l'ancienne- sel – poivre)

  • graines de sésame

Faire revenir les cœurs d'artichauts et l'échalote émincée dans un filet d'huile d'olive,

une fois les échalotes cuites verser la crème liquide, ajouter safran, sel et poivre, laisser cuir à feu doux jusqu'à réduction de la crème liquide.

Pendant ce temps préparer la viande hachée. Y mettre un œuf, un peu de coriandre ciselée, une demi cac de paprika, une cac de moutarde à l'ancienne, sel et poivre. Mélanger. L'œuf est facultatif son rôle est de garder  la viande reste bien tendre.

Placer les cœurs d'artichauts dans un plat qui ira au four. Garnir le fond de viande hachée. Arroser de la crème restante et en réserver pour servir. Déposer une rondelle de tomate sur chaque artichaut et parsemer de graines de sésame, enfourner à 200 degrés pour une petite demi-heure.

Déposer la crème au safran au centre de votre assiette et y disposer les cœurs d'artichauts !

C'est prêt !

Je reviens vite très vite !

 

Posté par MielpoM à 16:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 août 2009

Miel'poM nous couve un ptit' quelque chose - BON RAMADAN à tous !

Bonjour tout le monde, ce petit post à titre purement informatif pour vous annoncer une bonne nouvelle. Mais d'abord je tiens à souhaiter à tout le monde un bon et pieu mois de Ramadan.
Concernant ma longue absence je pense pouvoir dire que j'ai une bonne excuse ;-)
Et oui je suis heureuse de vous annoncer que d'ici deux petits mois (inch'Allah) je serais à nouveau maman pour la plus grande joie de ma petite famille. Ma grossesse n'étant pas des plus simples j'ai un peu laissé tomber ma cuisine ces dernières semaines. Et oui je ne suis malheureusement pas gâtée, et je cumule les aléas de la future maman. J'espère donc revenir très vite en grande forme pour vous dévoiler mes plus belles recettes. En attendant bébé voici une petit bouquet en photos de ce qui vous attend.

mkhabezamandescitron








Mhabez citron- amande (petits calissons à l'orientale)


















rosesauxamandes









Bouquets de roses amandes et miel








fraisier_p_ches








Fraisier aux 2 pêches.











Je promets de reprendre très vite mon appareil photo en cuisine car j'avoue que je l'ai peu délaissé lui aussi ces dernières semaines. Mais bon je suis sûre que vous me comprendrez que que vous ne m'en voudrez pas.
A bientôt et bon appétit biensûre !

Miel'poM (en mode couveuse)

Posté par MielpoM à 14:15 - Commentaires [6] - Permalien [#]

22 février 2009

Gâteau au croquant et la mousse de Lion (le chocolat) - Rugissez rugissez vous vous régalerez !

lionPas tellement de temps pour moi ces temps-ci et donc pas tellement de temps pour poster. Pourtant j ai pas mal de recettes en retard. Je vous propose aujourd’hui en espérant, que cela puisse me faire pardonner, un gâteau au croquant et la mousse de Lion (le chocolat). Une génoise au chocolat, un croquant praline-pralin-lion, et pour finir une mousse légère et onctueuse à base de Lion et de caramel tout simplement. Une commande spéciale pour un fan de Lion. Il voulait un gâteau qui lui corresponde. Je lui ai donc demandé s’il y avait un parfum ou une gourmandise qu’il affectionnait particulièrement. Ni une ni deux c’est le mot « Lion » qui est expulsé de sa bouche. Imaginez ma stupeur sur le coup. Et non, je n’ai pas tout de suite pensé au chocolat. Pendant un quart de seconde j’ai vu l’animal ;-).

Enfin bref, après avoir repris mes esprits, j’ai imaginé son gâteau parfait. Ce fut une parfaite réussite !

Mon mari qui fait office de goûteur officiel à chacune de mes nouvelles recettes et pour qui je prépare tjrs une version individuelle, rugis toujours trois semaines plus-tard ;-)

PS : pas le temps de rédiger la recette aujourd'hui, je le fais au plus vite promis !

IMGP0859

IMGP0888

.IMGP0866

Posté par MielpoM à 21:55 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 janvier 2009

Entremet façon charlotte meringuée duo de mousses – nuage de framboise – crème mousseline citron – une vraie princesse !

mielpom_charlotte1Entre la Charlotte et moi c’est une grande histoire d’amitié qui dure depuis maintenant un an. En effet c’est elle qui m’a prouvé que j’étais capable de me lancer dans l’élaboration de certaines gourmandises qui relevaient de l’impossible à mes yeux. Ma toute première pâtisserie a été une Charlotte !
Je lui rends donc hommage aujourd’hui, et décide de devenir à mon tour sa marraine la fée en la transformant
en véritable princesse. Pour elle je sors le grand jeu, biscuits roses, meringue, framboises, citron et génoise amande vanille. Une vraie princesse je vous dis, sauf qu’à l’instar de Cendrillon ce n’est pas en souillon qu’elle se transformera mais en dessert tout simplement. Et oui dans ma version de Cendrillon, ma princesse est tellement belle qu’elle n’a justement pas le temps de se faire la bel en oubliant son soulier, le prince du royaume de la gourmandise, l’invite dans son palais et par amour (ou plutôt par gourmandise) l’y enferme à tout jamais.
N’est-ce pas la plus belle fin qui puisse arriver à une aussi belle princesse du royaume des charlottes !

mielpom_charlotte2

mielpom_charlotte3

Génoise : 100 g de farine  -50 g de poudre d’amande -  100 g de sucre  - 3 œufs – extrait de vanille liquide  - 1 demi paquet de levure chimique

Nuage de framboise : 4 gervitas – 100 grammes de framboises fraiche ou surgelée – 3 cas de sucre en poudre

Crème mousseline de citron : 250 gr de crème pâtissière au citron (1 jaunes d’œufs – 25 cl de lait – 60 g de sucre saveur citron – 20 g de maïzena) – 200 grammes de fromage blanc – 30 cl de crème liquide – 60 g de sucre glace- 6 feuilles de gélatine – le jus d’un citron vert. 2 blancs en neige.

Meringue : 2 blancs d’œufs - sucre saveur citron – jus de citron.

26 biscuits roses de Reims

La génoise vanille amande :
Les proportions données sont celles pour un moule de 24 cm de diamètre et pour pouvoir découper le gâteau en trois tranches.

Séparer les blancs des jaunes. Bien travailler les jaunes au fouet en ajoutant le sucre petit à petit ainsi qu'une cas d'eau tiède. Quand le mélange devient plus clair et plus fluide, ajouter la farine, la poudre d’amande puis la levure.
Bien mélanger.

Monter les blancs en neige ferme et les incorporer délicatement à la spatule. Beurrer le moule. Faire cuire dans le four préchauffé à 180°C (thermostat 6) pendant 30 minutes.
Vérifier la cuisson avec la pointe d'un couteau qui doit ressortir sèche.

Monter les biscuits rose autour de la génoise, en les imbibant de sirop de grenadine dilué dans de l’eau. Sérer le cercle au maximum.

Dans un saladier mélanger délicatement les gervitas au sucre et au framboise. Le mélange est liquide, c’est normal, il durcira au froid.

Verser sur la génoise. Il me rester qques biscuits roses je les ai brisés et verser en vrac sur le nuage de framboise. Mettre au frais pour au moins une heure.

Pendant ce temps, préparer la crème mousseline au citron.
Préparer la crème pâtissière au citron. Porter le lait à ébullition. Dans un saladier, mélanger les œufs, le sucre et la maïzena. Une fois le lait bouilli, le verser sur la préparation œufs-sucre-maïzena. Mélanger et reverser dans la casserole et mélanger à petit feu jusqu’à épaississement. Laisser refroidir.
Mettre les feuilles de gélatine dans de l’eau froide.
Une fois la crème pâtissière fraiche, la mélanger au fromage blanc et battre au fouet électrique pour la lisser. Vous pouvez, comme je l’ai fais, ajouter un peu de colorant jaune.

 Monter la crème liquide en chantilly. Faire fondre la gélatine dans le jus de citron et la verser dans le mélange crème pâtissière, fromage blanc. Bien mélanger. Ajouter ensuite délicatement, la chantilly. Il me restait 2 blancs (ceux de la crème pâtissière), je les ai montés en neige et les ai ajouter pour aérer un peu.

Verser dans la charlotte et laisser reposer au frais plusieurs heures. Moi je l’ai préparé la veille pour le lendemain.

Le lendemain je prépare la meringue. Monter les blancs en neige, les serrer avec le sucre et ajouter un ou deux filets de jus de citron. Décorer la charlotte avec la meringue à cotre convenance. Saupoudrer de sucre roux et caraméliser avec un chalumeau.

Posté par MielpoM à 14:10 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,



19 janvier 2009

Spéculoos’addict : base biscuitée aux spéculoos, pâte de spéculos, mousse spéculos et cœur fondant aux pommes.

Aujourd’hui, un gâteau qui me tient particulièrement à cœur. Pourquoi ? parcequ’il est aux spéculoos, aux spéculoos et aux spéculoos. Et oui je suis inconditionnelle du spéculoos ! je le mangerai à toutes les sauces. alors voilà le gâteau qui ne pouvait que me rendre heureuse.

IMGP0791

IMGP0803

Ingrédients :
Base biscuitée aux spéculos :
3 œufs – 30 grammes de maïzena – 3 grosses cas de pâte à spéculoos

De la pâte à spéculoos


Mousse spéculoos : 300 grammes de mascarpone – 3 œufs – de la vanille liquide – 3 cas de sucre en poudre – 200 gramme de pâte de spéculos – 3 feuilles de gélatine –

Pommes fondantes : 3 belles pommes – du sucre roux – de la vanille liquide

Commencer par préparer la pâte des spéculoos en sautant la partie gélatine.

Préparer la base biscuitée spéculoos : Mélanger les jaunes avec le pâte à spéculoos (au batteur électrique de préférence). Ajouter ensuite la maïzena et mélanger à la fourchette. Vous obtenez ne pâte assez compacte. Battre les blancs en neige et les ajouter à la préparation en deux temps. Un tiers dynamiquement pour fluidifié la pâte et le reste délicatement à la maryse. Verser dans cercle placé sur une plaque pâtissière recouverte de papier sulfurisé. Penser à beurrer les bords du cercle. Préchauffer votre four à 180° et enfourner pour une durée de 10 à 15 minutes. (pas plus, cela risque d’être trop sec).

Préparer les pommes fondantes : éplucher et découper vos pommes en petits morceaux. Les faire cuire une dizaine de minute avec du sucre roux et de la vanille. Egoutter et laisser refroidir.

Préparer la mousse : Blanchir les jaunes avec le sucre et la vanille. Ajouter ensuite la mascarpone et la pâte de spéculoos. Mélanger. Tremper la gélatine dans l’eau froide 10 minutes. L’essorer et la faire fondre dans 3 cac d’eau à feu doux. La verser dans la préparation mascarpone et bien mélanger. Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement.

Faire le montage. Tapisser les bords du cercle avec du papier sulfurisé beurré des deux côtés. Placer d’abord la base. Dispose de la pâte à spéculoos autour de la génoise à 2 cm du bord uniquement. Disposer un mont de pommes au centre et verser la mousse. Placer au réfrigérateur toute une nuit. Pour la déco émietter des spéculoos et faire caraméliser des lamelles de pommes au four.

Posté par MielpoM à 21:44 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 janvier 2009

Mille-feuilles de NSJ - poireaux caramélisés ou comment se la pêter devant un mari qui mangerait du tajine matin, midi et soir !

IMGP0722___CopieAujourd’hui j’ai envie de montrer à mon cher et tendre que l’on n’est pas obligé d’avoir 2 litres de sauce et 3 kg de viande dans son assiette pour bien manger. Tajinement parlant mon mari est un inconditionnel en la matière. Il apprécie le tajine à toutes les coutures et sous toutes les sauces (ou inversement, à vous de choisir), et vu que maman et belle-maman en sont les expertes, j’avoue avoir eu bcp de mal à lui proposer les miens au début de notre vie commune. Je craignais au fond de moi qu’ils soufrent de la comparaison avec ceux de belle maman. Au fil du temps, j’ai réussi à le gagner gustativement parlant et à réduire à un le nombre de tajine par semaine. Today je lui fais découvrir les noix de Saint-Jacques, alors autant faire les choses bien et lui en mettre plein la vue. Il a un peu flippé quant à la quantité qu’il y avait dans son assiette mais il a vraiment savouré et apprécié. Prévoir une deuxième portion pour les bons mangeurs comme monsieur M’p.

Pour le timing, c’est hyper rapide. Je me suis mise aux fourneaux à 19h30, on était à table à 20h30 pétante. Même mon ptit bouchon pour qui j’avais préparé autre chose, s’est mis à piquer dans nos assiettes et a finit par manger comme nous.

IMGP0723

IMGP0724

Ingrédients :
Compter 5 NSJ par personnes – 4 belles pdt – une belle courgette – 2 blancs de poireaux – un gros oignon -
de l’huile d’olive, du sel, du poivre, du vinaigre balsamique, du paprika en poudre, une cas de farine, un œuf.

Préparation :
Râper finement les pdt et la courgette. Assaisonner
en émiettant un demi-cube de bouillon de volaille, une cac de paprika, du poivre. Ajouter ensuite la farine et y casser un œuf. Mélanger le tout. Sur une plaque de cuisson recouverte d’une feuille de papier cuisson graisser d’un peu d’huile d’olive, former des galettes d’un petit centimètre d’épaisseur à l’aide d’un emporte-pièce. Préchauffer votre four à 200° et enfourner pour une vingtaine de minute. En fin de cuisson beurrer légèrement chacune des galettes, et mette votre four sur position grill pour 5 petites minutes.

Découper les oignons en lamelles et les faire cuire dans un peu d’huile d’olive. Une fois les oignons roussis ajouter les poireaux finement découper. Ajouter un demi-cube de bouillon de volaille et 2 morceaux de sucre. Laisser cuir doucement, et laisser les poireaux caraméliser et compoter.

A la dernière minute et juste avant le dressage, poêler les noix de Saint-Jacques dans une noix de beurre. En fin de cuisson, déglacer avec une grosse cuillère à soupe de vinaigre balsamique (ou du citron, c’est pas mal non plus)

Voilà il ne reste plus qu’à dresser : une galette de légumes recouverte de la compotée de poireaux. Disposer ensuite les noix de Saint-Jacques et finir par une galette.

Posté par MielpoM à 12:32 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 janvier 2009

Le « ça déchire tout » : Crème brûlée citron vanille sur lit de spéculos…Ou l’art d'incruster mon biscuit préféré partout !

cremebrul_ecitronspeculosÇa déchire tout ! Qu’est-ce donc cette façon de parler ? Bah oui désolée mes doigts ont fourché et je les ai laissés obéir à mon cerveau qui se souvient que ma langue, elle, fourche souvent et utilise un vocabulaire pas très adapté pour une maman d’un petit garçon de 14 mois qui commence à assimiler la langue française et qui, mine de rien, retient tout ce qu’il entend.
Croyez moi le jour où il goûtera ma crème brûlée citron vanille spéculos, il dira instinctivement « ça déchire tout » maman !
Et là c’est le drame ! Je serais dans l’obligation de le reprendre mon petit bout ! « Pas bien le langage de djeuns » (traduction : de jeune). Dit-elle du haut de ses petits « 25 ans ». Enfin bref, vous l’aurez compris elle déchire…heu oups pardon…elle est merveilleuse cette petite crème, c’est une ode à l’amour dédiée à la crème brûlée ! Mais non je n’en fais pas trop, essayez là et vous verrez !

cremebrul_ecitronspeculos2

 

Ingrédients pour 6 personnes:
400 ml de crème liquide - 1 gousse de vanille – le jus de 2 citrons - 5 jaunes d'œufs - 3 cuillères à soupe de sucre – une vingtaine de spéculos – du beurre – de la cassonade

Préparation :
Emietter les spéculos et verser le beurre fondu dessus. Tasser les spéculos dans le fond des ramequins et les passer 10 minutes au four à 180°. Juste le temps que le spéculos durcisse légèrement. Cela évitera que les spéculos remontent à la surface au moment de verser la crème.

Porter la crème à ébullition à feu doux avec la gousse de vanille fendue, en ayant pris le soin de la gratter avant.
Dans une jatte, fouetter les jaunes avec les 3 cuillères à soupe de sucre et le jus de citron jusqu’à ce que le mélange mousse et blanchisse.

Retirer la gousse de la crème et la verser encore chaude sur les jaunes en remuant toujours.

Reverser le mélange dans la casserole et faire épaissir à feu doux sans cesser de remuer.

Les laisser refroidir au frais plusieurs heures. Je les ai faites la veille pour le lendemain.

Au moment de servir, saupoudrer de cassonade et faire caraméliser au chalumeau.

N.B : la prochaine fois j’ajouterai certainement une cuillère à soupe de maïzena dans la crème pour qu’elle soit un peu plus compacte.
Désolée pour la qualité des photos, je n'avais pas mon appareil, je les ai faites avec un téléphone portable ! En avant les nouvelles technologies !

Posté par MielpoM à 23:01 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 décembre 2008

Tarte oignons – épinards mascarpone – chèvre – noix…La tarte des tartes (C tata Suzanne qui le dit - cf: sav omar et fred)

tarteepinards1

Voici aujourd’hui une petite recette facile et rapide (j’avoue si on passe l’étape de la pâte brisée et que l’on en achète une toute faite…oui je l’ai déjà fais (pas pour celle-ci) et c’est pas dégelasse heu mauvais pardon…Comment ça «Hoooooooo elle utilise une pâte prête à l’emploi », que celle qui ne l’a jamais fais me jette la pierre) ! Aïe pas dans la tête enfin !
Et bien faut croire qu’il y en a qui sont bel bien réfractaires au prêt à l’emploi et on ne leur en veut pas au contraire.

 Non non elles font tout elles même, elles lèchent seule le timbre avant de le coller sur l’enveloppe, les prêts- à -poster sont elles aussi prohibées dans  le cercle très fermé des « tout fais maison » c’est le gang anti-prêt à l’emploi !

Bon j’arrête parce que je sens que je vais pas tarder à encore recevoir un projectile en pleine tronche heu visage pardon (oui les bonnes manière sont aussi de mises chez les anti-prêt à l’emploi).
Bon pour ma défense, je n’utilise les pâtes toutes faites seulement quand je manque de temps, je reconnais que c’est toujours meilleur quand on le fait soi-même ! Oh des fleurs ! merci c’est toujours mieux que les cailloux.

Maintenant que je suis réconciliée avec les pro-fait maison je peux maintenant vous présenter ma recette. Des petits oignons confits, des épinards à la mascarpone, des noix croquantes, et du chèvre fondant. HUmmmmmmmmmmmmm un délice ! Ah oui j’oubliais, et une bonne pâte brisée maison !

tarte_pinards2

Ingrédients :

Pâte brisée : 250 grammes de farine – 125 grammes de beurre – 1 pincée de sel – 1 jaune d’œuf – eau

400 grammes d’épinards hachés – 250 grammes de mascarponne – 2 œufs – 2/3 oignons – 1 tomate – une bûche de fromage de chèvre – qques noix – qques tomates cerises – du parmesan – sel – poivre – citron – 4 morceaux de sucre.

Préparation :

Préparer la pâte brisée :

Disposer la farine en fontaine le plan de travail.

Ajouter une pincée de sel et le beurre ramolli coupé en morceaux.

Sabler du bout des doigts.

Disposer à nouveau en fontaine et ajouter le jaune d'œuf dilué dans un peu d’eau.
Commencer à malaxer du bout des doigts, mélanger jusqu’à obtention d’une boule.
Fraiser la pâte afin de l'homogénéiser. Attention de ne pas trop travailler la pâte pour ne pas la rendre cassante.

Former une boule et Laisser reposer  une petite demi-heure.

Préparer les oignons : Faire cuir les oignons avec de l’huile d’olive, quand il commencent à dorer ajouter un demi-cube de bouillon de volaille et les morceaux de sucre, laisser cuir jusqu’à ce que les oignons confissent.

Préparer les épinards : Faire cuire les épinards avec un peu d’huile d’olive, une tomate pelée et découpé en petits dés. Saler, poivrer et arroser d’un filet de jus de citron.
Dans un récipient mélanger la mascarpone avec les deux œufs. Y ajouter ensuite les épinards. Bien mélanger.

Etaler la pâte brisée au rouleau à pâtisserie et dérouler la dans un moule à tarte beurré et fariné ou recouvert d’une feuille de papier sulfurisé. Piquer en le fond à la fourchette.
Disposer d’abord les oignons confits sur toute la surface de la tarte. Verser ensuite la préparation aux épinards.
Disposer ensuite à votre convenance le fromage de chèvre, les tomates cerises et les noix concassées. Parsemer de parmesan. Enfourné dans un four préchauffé à 180°, pour une durée de 30 à 40 minutes.

18 décembre 2008

Choc’addict revisité (croquant praline, mousse daim, mousse choco) : version classique et version terrain de foot


Mon choc’addict ayant fait un véritable carton je retenté l’expérience pour l’anniversaire de mon mon petit bout et pour celui d’un jeune homme de 12 ans.

J’ai juste changé la base, pour l’un une dacquoise au chocolat pour l’autre une génoise au chocolat. Ensuite une couche de croquant praliné, puis une mousse daim suivit d’une mousse chocolat.

Ingrédients- Les proportions sont pour un cadre de 30cm sur 20cm (à peu près) :

IMGP0673

IMGP0571

Pour la version dacquoise :
100 g de blancs d'œufs - 25 g de sucre en poudre - 15 g de farine - 50 g de sucre glace - 30 g de poudre de noisettes - 50 g de poudre  d'amandes - 10 g de cacao amer

Pour la version génoise : 200 g de chocolat noir pâtissier – 5 œufs – 50 g de maïzena – 1 pincée de sel (recette piquée à Eryn du blog Eryn et sa folle cuisine : merci !)

Croquant praline :
200 grammes de pralinoise - 100 grammes de pralin – 4/5 crêpes dentelles

Mousse daim : 200 grammes de daim – 250 grammes de mascarpone – 3 œufs – 3 feuilles de gélatine – 50 grammes de sucre

Mousse choco : 200 grammes de chocolat noir pâtissier – 250 g de mascarponne – 3 œufs – 3 feuilles de gélatine – 50 grammes de sucre.

Préparation :

Faire fondre le chocolat en morceaux au bain-marie ou au micro-ondes ( sans le cuire ). Y ajouter les jaunes d'œufs, mélanger énergiquement. Y ajouter la maïzena et former une boule de pâte à la main. Battre le blanc en neige ferme avec une pincée de sel, l'incorporer en deux temps à la pâte afin de l'assouplir un peu. Beurrer et fariner le cercle, le déposer sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé. Y verser la préparation au chocolat en lissant avec le dos d'une cuillère. La pâte est épaisse. Enfourner dans un four préchauffé à 160°C pendant 10 minutes, retirer du four et faire glisser le cercle sur un plat de service, en retirant le papier sulfurisé.

Tamiser la farine, les poudres de noisettes et amandes, le sucre glace et le cacao amer ensemble. Monter les blancs d'oeufs en neige ferme puis les serrer avec le sucre en poudre. A l'aide d'une maryse, incorporer délicatement les poudres aux blancs montés. Tailler à la poche à douille lisse le cœur, saupoudrer de sucre glace. Mettre à cuire à th. 180°C pendant 15 minutes.

Croquant : Faire fondre la pralinoise au bain marie. Hors du feu incorporer le pralin écraser au mixer et les crêpes dentelles émiettées

Mousse daim : Mélanger les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanciosse.

Faire fondre 200 grammes de daim au bain marie. Ajouter à la préparation avec le mascarpone. Bien mélanger. Faire fondre la gélatine dans 2 cac d’eau. Ajouter à la préparation et bien mélanger. Ecraser au mixer les 50 grammes daim restant et les ajouter. Monter les blancs en neige et incorporer délicatement.

Faire pareil pour la mousse chocolat :

Le montage :

Placer la dacquoise ou la génoise dans le fond du cercle ou du cadre, dont les bords ont étaient tapissés de papier sulfurisé. Verser la préparation à la pralinoise encore liquide sur la base et bien tasser dans le fond. Placer au frais pendant la préparation de la première mousse. Verser ensuite la première mousse. Placer au réfrigérateur et laisser prendre avant de préparer la seconde. Au moins 1h. Verser ensuite la deuxième et laisser reposer au frais toute une nuit. Pour la déco j’ai opté pour un cacao amer pour le classique et des copeaux de noix de coco que j’ai coloré en vert pour la version terrain de foot (pour le traçage du terrain j ai utilisé des mikado blancs). 



Fin »